Laelia perrinii

 

Laelia perinii Bateman 1847
Cette orchidée sympodiale, épiphyte ou lithophyte, pousse dans les forêts côtières (Rio de Janeiro, Esperito Santo, Minas Geiras) entre 500 et 1 000 m d’altitude.
Ses pseudo-bulbes sont couverts d’une gaine. L’envers des feuilles est pigmenté de rouge. Les inflorescences naissent au sommet des pseudo-bulbes. Les fleurs sont assez grandes, de 10 à 15 cm. Leur forme est très gracieuse et évoque un oiseau en plein vol. Elles ne sont pas parfumées. La floraison dure 3 à 4 semaines.
Dans nos régions on cultive ce Laelia en serre tempérée. Il a besoin de beaucoup de lumière ; sa culture au Nord est à proscrire. Les arrosages doivent être réguliers et abondants pendant la croissance des pseudo-bulbes. Après la floraison on peut les espacer et ensuite les reprendre dès l’apparition des jeunes pousses. Cette plante n’est pas facile à cultiver en raison de son grand besoin d’humidité (80 à 85 %)