S.B.O.

Société Belge d'Orchidophilie ASBL

Evènements

se_module_calendrier_94 - style=default - background=
<<   201612<201711 décembre 2017 >20181   >>201812
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
94201712

Pub 1

De nombreux botanistes, chasseurs d'Orchidées, cultivateurs et collectionneurs ont laissé leur noms dans l'histoire du Phalaenopsis dont:
HEINRICH GUSTAV REICHENBACH (1823-1889)
Il décrivit notamment les Phalaenopsis suivants :
APHRODITE - BUYSSONIANA - CORNINGIANA - CORNU-CERVI - DELICIOSA - EQUESTRIS - FASCIATA - FUSCATA - LOWII- LUEDDEMANNIANA - MACULATA - MANNII - PALLENS - PANTHERINA - PARISHII - REGNERIANA - SANDERIANA - SCHILLERIANA- SPECIOSA - STOBARTIANA - STUARTIANA - SUMATRANA -TETRASPIS.

Botaniste, il décrivit sans doute le plus grand nombre d'espèces d'Orchidées. Né à Leipzig le 3 janvier 1823, fils de botaniste, passionné par les orchidées dès l'âge de 18 ans. Il écrivit et publia de nombreux articles sur l'introduction des nouveautés. Il collabora avec le Gardener's Chronicle fondé par Lindley et son œuvre majeure est constituée par les trois volumes de Xenia Orchidacea ( 1858-1900), le dernier volume étant terminé par Kraenzlin. Une close de son testament stipulait que son herbier ne pourrait être consulté que 25 ans après sa disparition, ce qui fît que de nombreuses orchidées auxquelles il avait donné un nom, changèrent d'identité durant ce temps, par suite de l'impossibilité pour les botanistes d'avoir accès à ses travaux.
Après John Lindley disparu en 1865, Heinrich Gustav Reichenbach devint le "Roi de l'Orchidée". des spécimens d'orchidées arrivaient chez lui en provenance du monde entier pour identification et bientôt son herbier enrichi de nombreuses notes et dessins rivalisa en importance avec celui de Lindley a Kew.
Il était le fils de H.G.L. Reichenbach , auteur du livre "Icones Forae Germanicae et Helveticae". et travailla souvent en association avec John Lindley. Bientôt reconnu comme orchidologiste, et plus généralement comme botaniste il collabora avec son père pour son étude sur la flore Allemande et Suisse, en particulier en dessinant plus de 1500 planches.
Le premier volume de cette publication était, naturellement, consacré aux Orchidées Européennes. Il portait le titre de Tentatem Orchidographiae Europeae et date de 1851.
Son mémoire de fin d'étude, publié en 1852, était consacré à l'origine et à la structure du pollen des orchidées. D'autres publications, incluant Xenia Orchidaceae , furent édités dès 1851 avec près de 900 dessins à la plume de Reichenbach. On peut citer Observation sur les Orchidées d'Amérique Centrale.
En 1863 Reichenbach fut nommé professeur de botanique en même temps que directeur du Jardin Botanique de l'université de Hambourg. Ces activités ne contrarièrent aucunement l'importante correspondance qu'il entretenait avec les cultivateurs d'Orchidées, amateurs comme professionnels. Toutes les notes, dessins et plus généralement toute documentation ayant trait aux Orchidées étaient déposés à l'herbier de l'université sans ordre apparent. Ses dessins démontrent un don tout particulier pour saisir les caractéristiques principales qui déterminent une espèce.
Bien qu'empreinte de sympathie et utile, les lettres de Reichenbach étaient souvent teintées d'esprit et d'ironie et il n'aimait pas que d'autres piétinent ses plates-bandes. Son herbier était jalousement gardé contre les intrusions de ses collègues et une aura de mystère entourait son existence. Reichenbach lui-même, si l'on en croit son avis de décès dans le Gardener's Chronicle du 18 Mai 1899,
Traduit de l'anglais:.......était doué d'une remarquable et distincte individualité, ce qui a été aussi remarquable que son écriture curieuse revêche que peu de gens pouvaient déchiffrer. Court et massif en taille jusqu'à sa récente maladie, avec un regard vif et pénétrant le nez aquilin, ses traits révélaient le caractère impétueux de l'homme, et ses sarcasmes occasionnels . Son dévouement aux Orchidées équivalait à une passion dévorante, pas une miette, ni une note, ni un croquis, même approximatif, était bon pour lui s'il s'agissait d'une orchidée. Pour lui, les repas et les vêtements étaient des maux nécessaires, mais son herbier est une nécessité primordiale de l'existence. Le montant de son travail était prodigieux. De sa qualité, les botanistes de l'avenir seront meilleur juge que nous.
Il travailla constamment avec le Gardener's Chronicle en envoyant régulièrement des articles de 1865 jusqu'à sa disparition. Un de ses ouvrages les plus importants, d'un point de vue esthétique comme descriptif est la Reichenbachia , une série de peinture à l'eau d'orchidées parue entre 1888 et 1894. Le travail était commandé par Sander de St Alban illustré par H.G. Moon, avec des descriptions de Reichenbach. Reichenbach avait occasionnellement parlé de léguer son herbier au jardin botanique de Kew mais quand on découvrit son testament il y était stipulé que celui-ci serait légué au Museum Impérial de Vienne à la condition qu'il soit conservé sous scellés pendant une durée de 25 ans. Si cette institution n'acceptait pas ce legs et les conditions qui l'accompagnait, celui-ci serait proposé au Grayan d'Uppsala, puis a l'université d'Harvard à Cambridge , Massachusetts, puis éventuellement au Jardin des Plantes à Paris.

Le Professeur Reichenbach était membre honoraire de la Société Royale d'Horticulture, de la Société linnéenne de Londres, décoré de la médaille de Veitch à l'occasion de la première conférence sur les Orchidées, était titulaire d'une médaille spéciale frappée à son honneur à Gand, présenté au Roi des Belges en 1888.

 Article provenant du site de Mr Bernard Lagrelle Lien à suivre  Phalaenopsis botaniques 

 

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

Flash info

 PROCHAINE REUNION

 

Le jeudi 9 Novembre

 "PAVILLON ROODEBEEK"

Parc de Roodebeek

Woluwé St Lambert

A 19,30h

Projection

Montage

video  Basic

par CM

 

Club convivial pour

amateurs et débutants

Venez nous rejoindre

   Voir: ADHESION←clic

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
311
Hier :
1269
Mois :
13528
Il y a 11 utilisateurs en ligne

Copyright © 2017. Société Belge d'Orchidophilie ASBL - Tous droits réservés.