S.B.O.

Société Belge d'Orchidophilie ASBL

Evènements

se_module_calendrier_94 - style=default - background=
<<   201612<201711 décembre 2017 >20181   >>201812
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
94201712

Pub 1

Catasetum est un genre d'orchidées épiphytes comptant plus de 160 espèces., créé en l'an 1822 par le botaniste allemand Karl Sigismund Kunth (1788-1850),Certaines espèces peuvent être trouvées dans les régions tropicales d'Amérique et du Mexique, en particulier dans l'étendue amazonienne, ainsi que dans les îles des carraïbes, au fait du sud du Mexique au Nord de l'Argentine.
Les plantes de la tribu Catasetinae sont très répandues dans les régions de plaines tropicales du Sud et l'Amérique centrale jusqu'à des altitudes d'environ 1200-1500 mètres.  Les plantes se trouvent généralement en abondance sur les arbres, des souches d'arbres, des vieux poteaux de clôture .
Etymologie:le nom de Catasetum vient du grec cata = bas et du latin setum = soie, à cause de deux appendices en forme de soies sur les fleurs mâles de la plupart des espèces.
Le genre Catasetum présente des pseudobulbes fusiformes (= en forme de fusée)regroupés,feuillés, couverts des anciennes gaines des feuilles des années précédentes,généralement érigés, et à la base desquels ou sur lesquels apparaît la hampe florale.qui portent entre huit et douze feuilles caduques.
Les Catasetum peuvent avoir des inflorescences érigées ou pendantes qui se développent à la base des pseudobulbes.  Ces inflorescences  portent des fleurs mâles ou femelles et parfois les deux types sur une même hampe florale. Les fleurs mâles sont plus voyantes et ont un vécu moins long que les fleurs femelles.
Particularité: les plantes poussant dans un endroit chaud et à faible humidité donneront des fleurs femelles, et celles poussant dans un lieu plus frais à humidité élevée donneront des fleurs mâles.
Dans leur habitat naturel, ils éprouvent généralement une période de sécheresse de plusieurs mois. Durant cette période, les plantes perdent leurs feuilles et sont en dormance.
De plus, les Catasetum sont connus pour leur méthode particulière de pollinisation,ils attirent les bourdons : les fleurs mâles ont la capacité de projeter leurs pollinies.
La fleur possède un mécanisme qui au moindre attouchement catapulte son pollen sur la tête de l'insecte. Ce sont les insectes mâles de l'espèce Eulaema bombiformis qui affrontent ce danger. Les Catasetum attirent également un autre insecte, Eulaema nigra, qui lui est moins bête que les premiers car il ne fait qu'effleurer cette catapulte. Tous deux se chargent dans leur passage au cœur de cette plante d'une substance à forte odeur de menthe qui leur servira à séduire leurs partenaires naturelles.Le résultat, dans la nature, est naturellement assez aléatoire, mais dans une collection, la fécondation est nettement plus facile ! !!!
Les fleurs prennent des formes très bizarres et, par le passé, on a longtemps pris les fleurs mâles et les fleurs femelles d'une même espèce pour des espèces différentes, d'où une confusion incroyable dans les noms... qui persiste encore de nos jours !

Culture:
La culture appropriée des Catasetum exige la reconnaissance de deux phases de croissance distinctes:
1- la croissance Active, qui se termine avec le début de la dormance, qui se manifeste par la disparition et la perte du feuillage.
2- la Dormance, qui dure de 6 à 12 semaines et se termine avec le début de la nouvelle croissance.
Au début de la croissance active, l'arrosage est particulièrement critique en raison de la susceptibilité des Catasetum pour les maladies fongiques et bactériennes ce qui entraîne la
pourriture!
Certaines plantes commencent à fleurir dès la reprise de la nouvelle croissance ; d'autres fleurissent sur la maturation des nouveaux pseudobulbes, parfois aussi tard que le début de la dormance, parfois même durant la dormance. Au cours de la croissance active, le principal danger pour ces plantes sont les gastéropodes et les insectes, notamment les tétranyques.
Les Catasetum tolérent une large gamme de lumière, comme pour Vanda et Cattleya ; ils peuvent être arrosés librement au cours de la croissance active, mais l'eau doit être rigoureusement restreinte à l'approche de la dormance. Lorsque les plantes sont sans feuilles, ils devraient être arrosé suffisamment pour empêcher un ratatinement  des pseudobulbes (une ou deux fois par mois,peut-être moins).
REMPOTAGE:
Le meilleur moment pour rempoter c'est au printemps, lorsque la nouvelle croissance reprend comme en témoignent l'apparition d' « yeux » à la base du vieux bulbes..
Pots et substrat sont le choix du cultivateur. Nous employons les pots en plastique pour les milieux secs et pots de terre cuite pour les plus humides.
Le substrat peut être choisi à partir de matériaux disponibles localement et doit être choisi pour assurer la bonne aération et l'accessibilité à la nutrition. Certaines pépinières commerciales utilisent un mélange d'écorce, de charbon de bois et de perlite.Enfin, sachez que certains amateurs dépotent carrément leurs Catasétinées en hiver et les stockent au frais jusqu'au démarrage de la nouvelle pousse et/ou de la hampe florale !
ARROSAGE:
Avec l'avènement de la nouvelle croissance,l'arrosage est repris de de façon progressive.
Dans un premier temps, arroser avec parcimonie, en veillant à ce que l'eau ne stagne pas au sein de la nouvelle croissance plus de six heures. Ne pas arroser les jours de forte humidité, mais reprendre l'arrosage dès que le substrat semble sec.
Lorsque la nouvelle croissance atteint 3 à 10 cm, augmenter graduellement et maintenir plus conséquemment l'arrosage tout au long de la croissance active jusqu'au début de la dormance. Au cours de la croissance active les Catasetum exigent beaucoup d'eau.
Lorsque la dormance commence à la fin de l'automne, réduire progressivement la quantité et la fréquence de l'irrigation ; comme les feuilles tombent progressivement, stopper l'arrosage complètement pour permettre au substrat de sécher.Les plantes dormantes peuvent être laissées au frais pendant l'hiver. Pendant la dormance, les Catasetum semblent tolérer les basses températures.
FERTILISATION:
Étant donné que les Catasetum adultes peuvent probablement croître plus vite que toutes autres orchidées, ils sont donc très gourmands et ont besoins d'une bonne fertilisation pendant la croissance active. Commencer la fertilisation avec le deuxième arrosage après la fin de la dormance, à l'aide d'un engrais équilibré comme 10-10-10 ou 20-20-20. On peut utiliser le 1/3 de la concentration recommandée, qui est 1 c.à.c.à chaque arrosage. Une autre façon de fertilisation consiste a ajouter continuellement un engrais à libération lente comme OSMOCOTE 14-14-14, 1 c. à café et fertiliser avec 20-20-20, chaque semaine. Il y a un danger accru de pourriture si la fertilisation est démarrée avant que la nouvelle croissance n'apparaisse.
DIVISION:
Contrairement à beaucoup d'autres orchidées qui ont besoin d'un minimum de 3 à 4 pseudobulbes pour fleurir après une division, les Catasetum peuvent se contenter d'un seul !
CURIOSITE:
Au Brésil et en Amérique centrale plusieurs espèces du genre Catasetum servent à produire une sorte de glu pouvant imperméabiliser les chaussures.

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

Flash info

 PROCHAINE REUNION

 

Le jeudi 9 Novembre

 "PAVILLON ROODEBEEK"

Parc de Roodebeek

Woluwé St Lambert

A 19,30h

Projection

Montage

video  Basic

par CM

 

Club convivial pour

amateurs et débutants

Venez nous rejoindre

   Voir: ADHESION←clic

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
310
Hier :
1269
Mois :
13527
Il y a 11 utilisateurs en ligne

Copyright © 2017. Société Belge d'Orchidophilie ASBL - Tous droits réservés.