S.B.O.

Société Belge d'Orchidophilie ASBL

Evènements

se_module_calendrier_94 - style=default - background=
<<   201612<201711 décembre 2017 >20181   >>201812
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
94201712

Pub 1

Les Cambria

Le Cambria, de son vrai nom "Odontoglossum Vuylstekeara Cambria" est l'un des hybrides le plus populaire du genre Odontoglossum.
Pourquoi le nom Cambria ?
Le nom Cambria s'attache exclusivement à une création du Belge et Gantois Charles Vuylsteke qui créa en 1931 l'un des premiers hybrides inter-génériques à base d'Odontoglossum qu'il appela Vuylstekeara Cambria (= Vuylstekeara Rudra x Odontoglossum Clonius). Une plante très difficile à cultiver et à reproduire à cette époque. Il fallut attendre les années 60 pour qu'une variété "Plush" du cultivar de 1931 se voie décerner les plus grands prix FCC/RHS. Le Vuylstekeara Cambria "Plush" a survécu jusqu'à nos jours grâce à quelques rares exemplaires que l'on clone régulièrement.
Sa grande fleur d'un rouge velouté et sa reproduction grâce au nouveau procédé de clonage en fit une orchidée des plus recherchées et vendues dans le monde en milliers d'exemplaires. Ce succès foudroyant est dû à sa beauté mais aussi au fait que ce Vuylstekeara Cambria "Plush" s'adapte facilement à toutes les températures de culture et surtout parce qu'il fût l'un des premiers et rares hybrides clonés proposés à la vente dans les années 60. Il devint la figure emblématique des hybrides et son nom, trop compliqué, se transforma en Cambria. Cette étiquette Cambria sera probablement dans les années futures le seul souvenir de cette magnifique plante car, les spécimens de très grande qualité ont pratiquement tous disparu. Ajoutons à cela la dégénérescence des rares plantes mères qui donnent désormais des fleurs souvent plus petites aux formes moins attrayantes. Sa disparition est malheureusement inévitable à plus ou moins long terme.
Notez que si un seul Vuylstekeara Cambria "Plush" a été créé (23 plantes et 6 générations), deux mutations sont apparues lors de la multiplication : Vuylstekeara Cambria "Lensing's Favorit" aux fleurs rouge-lilas mais ici avec une marque blanche, hybride également multipliée en milliers d'exemplaires.
•Vuylstekeara Cambria "orange" aux fleurs brun-orange qui pousse nettement moins bien.
Beaucoup d'orchidées sont vendues sous le nom de Cambria dans les jardineries, mais en réalité, le seul et l'unique Cambria est le Vuylstekeara Cambria Plush. Les autres Cambria sont des hybrides complexes d'Odontoglossum, de Cochiolda, de Miltonia, etc.
D'autres Cambria ont été obtenus depuis, mais ce sont pour la plupart des mutations du Cambria plush.
Il existe des milliers d'hybrides d'Odontoglossum comme par exemple les Wilsonara (wils = Cochlioda x Odontoglossum x Oncidium), les Odontocidium (Odcdm = Odontoglossum x Oncidium), les Odontonia (Odtna = Odontoglossum x Miltonia), les Colmanara (Colm = Miltonia x Oncidium x Odontoglossum), les Vuylstekeara (Vuyl = Cochlioda x Miltonia x Odontoglossum), les Burrageara (Burr = Cochlioda x Miltonia x Odontoglossum x Oncidium), les Odontioda (Odontoglossum x Cochlioda), les Aspoglossum (Odontoglossum x Aspasia) et les Odontobrassia (Odontoglossum x Brassia). Les orchidées vendues sous le nom de Cambria sont donc souvent mal nommées,
C'est l'orchidée réputée la plus facile à cultiver pour les débutants, mais tout est relatif. Les vrais Cambria aiment une certaine fraîcheur et n'apprécient pas les fortes chaleurs. Les étés caniculaires leur sont souvent fatal.
Un grand nombre d'orchidées étant vendues sous l'appellation Cambria il est difficile de donner des conseils de cultures généraux. Néanmoins, quelques grandes lignes peuvent être dégagées.
Si les fleurs sont blanches ou rouges et blanches, plutôt rondes avec un petit label, ce sont des hybrides d'Odontoglossum crispum et de Cochiolda. Ces deux espèces apprécient une certaine fraîcheur et redoutent les fortes températures.
Ce sont les hybrides les plus sensibles. Ils pourrissent très facilement après de fortes chaleurs. A déconseiller dans les régions chaudes.
Si les fleurs contiennent du jaune ou rouge et jaune, ce sont souvent des hybrides d'Oncidium. Ces hybrides supportent mieux la chaleur et résistent d'avantage à la pourriture.
Si les fleurs possèdent un très grand label comme une pensée, ce sont des hybrides de Miltonia ou Miltoniopsis. Là encore, ces espèces apprécient la fraîcheur et supportent mal les fortes chaleurs.
Si les fleurs sont très étoilées, avec de longs pétales pointus, ce sont des hybrides de Brassia, l'orchidée araignée. .
Ces hybrides apprécient la fraîcheur, mais supportent mieux les fortes températures et pourrissent moins vite.
Les hybrides sont parfois tellement complexes qu'il devient difficile de dégager une ligne de culture à partir de la fleur. Ces hybrides sont mal adaptés aux régions aux étés caniculaires.
Le Cambria, fait donc partie de la famille des Odontoglossum. Particulièrement apprécié pour sa floraison extraordinaire dans la diversité de ces formes et pour l'odeur qu'il dégage (parfois légèrement poivrée) le Cambria fait partie des espèces facile à cultiver. Ce sont des plantes qui apprécient la fraicheur (entre 12° la nuit et 25° le jour) une température trop élevée entrainera une diminution du temps de la floraison.
Les hybrides de l'alliance Odontoglossum sont des orchidées sympodiales: elles forment des nouvelles pousses chaque année qui se gonflent pour former des bulbes (appelés pseudo-bulbes) surmontés de plusieurs longues feuilles persistantes. La hampe apparaît à la base des pseudo-bulbes de l'année et porte plusieurs fleurs de 6 à 10 cm, regroupées en inflorescence qui peuvent être de forme et de couleur très variable et sont parfois parfumées. L'ensemble peut atteindre 60 cm de hauteur.
Après le Phalaenopsis, le Cambria est l'orchidée la plus vendue.
Leurs conditions de culture.
Lumière: elles sont sensibles au soleil et supporte très mal une exposition directe. L'été il sera nécessaire qu'elles soient dans une pièce bien ventilée et protégées du soleil par un léger voilage. Toutefois ce ne sont pas non plus des plantes d'ombre et elles ont besoin d'une bonne luminosité. Elles apprécieront d'être sortie dans le jardin de juin à septembre, dans un endroit ombragé entre 11h et 16h, par contre elles sont très appréciées des pucerons, des limaces et des escargots, il faudra donc veiller à ce que ces parasites ne s'attaquent pas à votre plante. Pour savoir si votre plante reçoit assez de lumière regardez ses feuilles, si elles sont vert clair c'est que tout va bien, si elles sont vert foncées c'est qu'elle est trop à l'ombre et si elles virent au rose c'est qu'elle à trop de lumière.
Température: Les Odontoglossum botaniques ne supportent pas la chaleur. Les hybrides la tolèrent mieux, Ils se satisfont généralement de la température de la maison (20-22). Bien que n'aimant pas la chaleur ils supportent jusqu'à 27° sans trop broncher pour peu que l'hygrométrie soit suffisante et que l'air qui les entoure soit en mouvement.
Ils peuvent supporter 10ºC à conditions que les feuilles et le substrat soient gardés secs.
Arrosage: Il faut garder le substrat  légèrement humide (pas détrempé ni complètement sec) lors de la formation des nouvelles pousses, dans le cas contraire les nouvelles feuilles seront déformées (en accordéon).
ATTENTION de ne pas saturer le substrat d'eau car les racines risquent de pourrir.
Les Cambria ont un cycle d'environ neuf mois et elle reprennent leur croissance peu de temps après la floraison. Il n'est donc pas nécessaire d'adopter une période de repos végétatif et on peut arroser toute l'année tous les 10 jours. Les Cambria aiment une hygrométrie élevée, les pulvérisations seront donc les bienvenues quand la température approche des 19° ( pas en dessous car cela refroidirai la plante). Vous pouvez apporter de l'engrais à chaque arrosage à condition de bien rincer le substrat une fois par mois à l'eau claire. Veillez à ce que le substrat ne soit jamais totalement sec en profondeur en été et au contraire totalement sec à partir du moment ou la température descend en dessous de 15°.
A surveiller !
Les hybrides de l'alliance Odontoglossum ont parfois tendance à développer des feuilles en accordéon. Ceci est du à un séchage excessif du substrat pendant la formation des pousses. Il faut garder ce dernier légèrement humide pendant que les pousses sont en formation. Pour ce faire, utiliser un substrat  très drainant et arroser régulièrement. Cultiver vos hybrides de l'alliance Odontoglossum en hydro culture peut vous permettre de diminuer l'apparition des feuilles en accordéon, mais uniquement quant les racines sont pleinement adaptées à ce mode de culture ce qui peut prendre plusieurs mois.
Bien que tolérant la chaleur, les hybrides de l'alliance Odontoglossum cessent leur croissance quant il fait trop chaud en été. Pour cette raison il faut veiller à ne pas trop les arroser pendant cette période (bien laisser sécher le substrat entre 2 arrosages) pour éviter l'apparition de pourritures.
Rempotage:
Comme cette orchidée n'apprécie pas la chaleur, éviter de rempoter trop tard au printemps ou pendant l'été. La période la plus propice est très tôt au printemps ou à l'automne, à l'apparition de nouvelles racines.
Les plantes de jardineries poussent souvent dans un substrat qui contient de la tourbe. Ce genre de substrat retient énormément d'eau et est délicat à gérer pour les débutants.
Tant que la plante est en fleurs, veillez à ne pas le saturer d'eau et à bien la laisser sécher en profondeur entre 2 arrosages. Si vous débutez il est conseillé de rempoter dans un substrat à base d'écorces de pin fines dès la fin de la floraison.
Refloraison:
Un écart de température entre le jour et la nuit est nécessaire pour déclencher la floraison. Si vous ne pouvez sortir la plante à l'extérieur, essayez de prendre avantages des microclimats de la maison. A l'automne, placez progressivement la plante près d'une fenêtre où elle recevra quelques heures de soleil direct dans la journée ce qui la réchauffera localement. La nuit tirez un rideau épais sur elle (la plante restant entre la fenêtre et le rideau) ce qui permettra de créer une zone plus fraîche. Ces petits trucs simples suffisent la plupart du temps pour créer un écart de 5 à 7 degrés entre le jour et la nuit qui provoquera l'apparition de la hampe florale.
Multiplication: Par séparation des pseudo-bulbes (après la floraison), une
fois que ceux-ci sont assez forts pour être isolés.
Engrais:
En période de croissance, fertiliser lors de chaque arrosage avec une solution d'engrais peu concentrée (concentration 1/8 à 1/4). Arroser avant que le substrat ne soit complètement sec en profondeur. Une fois par mois, bien rincer le compost à l'eau courante tiède.
Lorsque la plante n'est pas en croissance, bien rincer le compost à l'eau courante tiède puis suspendre la fertilisation et espacer les arrosages. Laisser complètement sécher le substrat entre 2 arrosages, arroser seulement lorsque les pseudo-bulbes commencent à se rider légèrement.
L'engrais « Akerne's RAIN MIX » vendu à la boutique du club fera parfaitement l'affaire ! (NPK 13+3+15+11CaO+3MgO)
Puisque les orchidées peuvent fleurir en toute saison, il n'est pas toujours évident de leur donner soit un engrais de croissance ou de floraison !
Ce problème est résolu en utilisant tout au long de l'année cet engrais. Conditionné sous forme de poudre, il est à mélanger à raison d'un 1/2 gramme par litre d'eau de pluie, eau osmosée ou eau de ville adoucie.
Cet engrais contient aussi du calcium et du magnésium, nécessaire à la production des cellules, il peut  nourrir à la fois les racines et les feuilles. Avec cet engrais, il ne sera pas nécessaire de rincer la plante une fois par mois, comme conseillé plus haut dans le texte.
Le genre Odontoglossum, auquel appartiennent généralement les orchidées commercialisées sous le nom Cambria, est originaire des régions montagneuses de la Cordillère des Andes et d'Amérique Centrale. C'est une orchidée d'altitude considérée comme une plante de serre froide, mais qui se plaît fort bien en intérieur.
Quelques genres appelés Cambria
Les genres suivants sont souvent commercialisés par les grandes surfaces et jardineries sous le nom commercial de Cambria, (le genre Cambria n'existe pas), bien que certains ne soient pas des hybrides d'Odontoglossum.
Les hybrides d'Odontoglossum ont un *.

ADAGLOSSUM * (Ada x Odontoglossum)
BAKERARA * (Brassia x Miltonia x Odontoglossum x Oncidium)
BEALLARA * (Brassia x Miltonia x Cochlioda x Odontoglossum)
BURRAGEARA * (Oncidium x Miltonia x Cochlioda x Odontoglossum)
COLMANARA * (Oncidium x Miltonia x Odontoglossum)
DEGARMOARA * (Brassia x Miltonia x Odontoglossum)
GOODALEARA * (Odontoglossum x Brassia x Cochlioda x Miltonia x Oncidium)
HOWEARA (Leochilus x oncidium x rodriguezia)
MACLELLANARA * (Oncidium x Odontoglossum x Brassia)
MILTONIDIUM (Miltonia x Oncidium)
MILTASSIA (Miltonia x Brassia)
ODONTIODA * (Odontoglossum x Cochlioda)
ODONTIOPSIS * (Miltoniopsis x Odontoglossum)
ODONTOBRASSIA * (Brassia x Odontoglossum)
ODONTOCIDIUM * (Oncidium x Odontoglossum)
ODONTONIA * (Miltonia x Odontoglossum)
ONCIDETTIA (Oncidium x Comparettia)
STEWARTARA * (Ada, Cochlioda et Odontoglossum)
VULSTEKEARA * (Miltonia, Cochlioda et Odontoglossum) (le seul et vrai cambria)
WILSONARA * (Oncidium, Cochlioda et Odontoglossum)
Notez que de nombreux hybrides sont créés chaque année prenant la place d'anciens hybrides considérés comme de qualité inférieure qui ne sont donc plus reproduits. C'est aussi une question de mode...

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

Flash info

 PROCHAINE REUNION

 

Le jeudi 9 Novembre

 "PAVILLON ROODEBEEK"

Parc de Roodebeek

Woluwé St Lambert

A 19,30h

Projection

Montage

video  Basic

par CM

 

Club convivial pour

amateurs et débutants

Venez nous rejoindre

   Voir: ADHESION←clic

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
313
Hier :
1269
Mois :
13530
Il y a 13 utilisateurs en ligne

Copyright © 2017. Société Belge d'Orchidophilie ASBL - Tous droits réservés.