S.B.O.

Société Belge d'Orchidophilie ASBL

Evènements

se_module_calendrier_94 - style=default - background=
<<   201612<201711 décembre 2017 >20181   >>201812
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
94201712

Pub 1

Coelogyne dayana

Coelogyne dayana [Rchb.f] Rolfe 1864 deuxième nom Coelogyne pulverula.

Grande plante épiphyte sympodiale, cette spectaculaire espèce se produit à basse altitude de la Thaïlande à Bornéo, Sumatra, Java, Indonésie.  La première plante fut amenée en Angleterre de l’île de Bornéo au cours de l’année 1884. Ce coelogyne possède des pseudo-bulbes en forme de poire allongée, les feuilles sont étroites, et de forme elliptiques, et ayant une taille de 25 à 70 cm de long et de 4-11 cm de largeur. Cette plante nécessite un arrosage fréquent. Un plissement des pseudo-bulbes est révélateur d’une irrigation insuffisante. Un léger plissement est permis en période dormante.
Floraison juin: la caractéristique la plus étonnante de cette coelogyne est que le racème adulte peut fleurir jusqu'à 6 fois par an ! Les fleurs sont de teinte jaune et chocolat et une petite partie blanche sur le label. Les fleurs d’environ 4 cm de diamètre ont une odeur agréable, qui rappelle l’arôme du bois tropical ou noisette. La floraison dure entre 2 à 3 semaines, pendant cette période il est important de garder le substrat légèrement plus humide que d’habitude. Prévoir de la place pour les hampes pendantes qui peuvent atteindre parfois un mètre de long et sur lesquelles, près d’une cinquante de fleurs se produisent ! Evitez de mouiller le feuillage et les fleurs. Une température de 14 à 19° la nuit et de 20 à 25° le jour avec une bonne ventilation peu convenir.

Lycaste aromatica

Lycaste aromatica (Graham) Lindl. 1843

Épiphyte, lithophyte ou quelquefois terrestre qui pousse en dessous de 1000 mètres d'altitude, principalement le long des pentes de la Cordillère orientale, sur des arbres ou sur des rochers, dans les ravins et les canyons. Les nouveaux pseudo-bulbes produisent chacun jusqu'à plus de 15 fleurs au fort parfum de cannelle. Plus la lumière est abondante, plus les couleurs sont intenses.
Bien arroser dès le départ d'une nouvelle pousse au printemps. Les fleurs naissent alors que les feuilles ne sont pas complètement formées. À l'automne, les feuilles brunissent et il faut presque arrêter les arrosages : arroser juste ce qu'il faut pour que les pseudo-bulbes ne se ratatinent pas. C'est une plante qui apprécie une forte chaleur pendant la journée, moins la nuit, où l'humidité doit être proche de 100%, mais qui est tolérante, on peut la cultiver en tempéré-froid. La température doit diminuer pendant la dormance, mais la luminosité doit rester importante. Cette culture n'est pas difficile, vous pouvez cultiver ce Lycaste aussi dans la maison en le plaçant dans une pièce lumineuse, et en suivant les conseils ci-dessus. Époque de floraison : fin printemps-début été d'une durée de 2 mois. Fleurs très parfumées

Bulbophyllum lobii

Bulbophyllum lobbii Lindley 1847

Plante épiphyte, elle se trouve sur une large zone à travers l’Asie, son habitat allant de la Malaisie, Indonésie et Bornéo aux Philippines. C’estThomas Lobb, un employé de la célèbre pépinière britannique Veitch et fils, qui pour la première fois a découvert l’espèce dans Malaya et Bornéo. John Lindley nomma l’espèce après Thomas Lobb en 1847. De nombreuses espèces de bulbophyllum ont plutôt de petites fleurs éphémères. Une exception est Bulbophyllum lobbii, qui a des fleurs relativement grandes qui mesurent 8 à 10 cm dans l’ensemble et fleurit jusqu'à un mois dans de bonnes conditions. Les fleurs jaunes, solitaires, ont un labelle articulé qui hoche la tête, monte et descend à la moindre brise, un dispositif conçu pour capter
l’attention des pollinisateurs. Pseudo-bulbes ovoïdes avec une seule feuille.
Cette plante fleurit en été et la fin du printemps. Le Bulbophyllum lobbii préfère le tempéré- chaud, une lumière filtrée et doit être maintenu uniformément humide.  Plante facile de culture.

Dendrobium violaceum

Dendrobium violaceum  Kraenzl. 1910 SECTION Oxyglossum

 

Trouvé en Nouvelle-Guinée aux bords de forêts primaires en pleine lumière 750 à 2000 mètres d’altitude. Plante miniature épiphyte, lithophyte ou occasionnellement terrestre. De culture fraîche la nuit à chaude la journée.
La température idéale serait de 14 à 25°
Les tiges sont épaisses, charnues, gonflées à la base, portant de 2 à 4 feuilles apicales, linéaires, canalisées qui fleurit à tout moment de l’année.
Les Dendrobium violaceum sont remarquables pour leur petite taille et leurs fleurs colorées ayant une longue durée de vie. Il n’est pas rare que les fleurs de ces plantes durent six mois.  Les fleurs qui sont d'un peu moins de 3 cm de hauteur, peuvent varier largement en couleur, du rose au violet profond. La culture sur plaque est privilégiée en veillant a maintenir une bonne hygrométrie de 70 à 80%. l’été et réduire l’hiver.  Une forte luminosité est à conseiller. Egalement la nécessité d’une excellente aération et c’est certainement le point le plus crucial pour la réussite.

Flash info

 PROCHAINE REUNION

 

Le jeudi 9 Novembre

 "PAVILLON ROODEBEEK"

Parc de Roodebeek

Woluwé St Lambert

A 19,30h

Projection

Montage

video  Basic

par CM

 

Club convivial pour

amateurs et débutants

Venez nous rejoindre

   Voir: ADHESION←clic

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
406
Hier :
1269
Mois :
13623
Il y a 13 utilisateurs en ligne

Copyright © 2017. Société Belge d'Orchidophilie ASBL - Tous droits réservés.