S.B.O.

Société Belge d'Orchidophilie ASBL

Evènements

se_module_calendrier_94 - style=default - background=
<<   201612<201711 décembre 2017 >20181   >>201812
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
94201712

Pub 1

Coelogyne sudora

Coelogyne sudora Schuit. & de Vogel 2006
Le genre Coelogyne compte environ 200 espèces réparties en une vingtaine de sections. On les trouve en Asie du Sud-Est et dans les îles du Pacifique, à diverses altitudes et en divers milieux. Il est donc nécessaire de connaître l’origine de son Coelogyne pour bien le cultiver.
Coelogyne sudora, décrit pour la 1ère fois en 2006, est une orchidée miniature épiphyte, originaire du Laos. Il fait partie de la section Fuscescentes. Ses pseudo-bulbes sont ovoïdes à fusiformes, ils portent chacun 2 feuilles. Les tiges florales se développent à l’apex des pseudo-bulbes matures.
Le labelle est « sudoripare », ses crêtes sont recouvertes de fines gouttelettes de nectar. In situ la floraison a lieu en automne.
Cette orchidée peut se cultiver en pot mais on la rencontre souvent montée sur support de liège. Il faut savoir que les Coelogyne cultivés en pot n’apprécient guère d’être rempotés. Coelogyne sudora se plaît à l’ombre.
A ce jour on trouve peu de renseignements sur ce Coelogyne dans la littérature ou sur internet.

Psychopsis papilo

Psychopsis papilio [Lindley]H.G.Jones 1975
 Les Psychopsis étaient inclus dans le genre Oncidium, ils forment maintenant un genre à part entière qui compte 6 espèces originaires d’Amérique du Sud. Ce sont des plantes sympodiales, épiphytes qui poussent dans des forêts humides, jusqu’à environ 800m d’altitude.
Psychopsis papilio a des pseudobulbes souvent ridés et assez petits. Les feuilles sont pointues, coriaces comme du cuir, granuleuses au toucher et tachetées de rouge sur le dessus. Les hampes florales peuvent atteindre 1m de hauteur et sont aplaties. Les fleurs sont magnifiques, elles ressemblent à un papillon. Le sépale dorsal et les 2 pétales sont dressés et forment de longues antennes. Le labelle de couleur orange et or est très large. Les fleurs apparaissent successivement, il ne faut donc pas couper la hampe. Si malencontreusement la tige florale se casse, une ramification secondaire apparaît et à son tour elle fleurira très rapidement.
Cette orchidée se cultive en petit pot, dans un substrat drainant et de grosse granulométrie. Les arrosages avec engrais seront réguliers pendant la période de croissance et réduits en hiver. Il faut veiller à ne pas mouiller les jeunes pousses.
C’est une plante de serre chaude, il apprécie des températures supérieures à 18°C. Une forte luminosité et un milieu aéré lui sont indispensables, il faut donc éviter de l’installer dans une ambiance confinée.

Habenaria radiata

Habenaria radiata  Raf. 1836
Le genre Habenaria compte plus de 800 espèces. Habenaria radiata, orchidée terrestre, est communément appelé « orchidée colombe »  à cause de ses pétales qui ressemblent à une colombe en vol ou « orchidée aigrette » de par sa ressemblance à cet oiseau. Ses petites fleurs disposées en grappe sont blanches. La floraison a généralement lieu en automne et peut durer quelques semaines.
La culture de cette orchidée se fait en pot, dans un mélange de tourbe, terreau, terre de jardin et sable. Après la floraison les parties aériennes meurent. La plante entre alors en repos et ne nécessite plus d’arrosage, si l’air de la pièce est vraiment trop sec, on peut de temps en temps brumiser la surface du pot. On la maintient à +/- 15°C (et surtout à l’abri du gel !). On reprend les arrosages dès que les nouvelles pousses apparaissent mais il faut à tout prix éviter de les mouiller car elles pourrissent très rapidement (il faut donc arroser autour de la plante). En période de croissance Habenaria radiata se plaît dans un endroit ensoleillé, en terrasse ou en serre. Dans le commerce il est souvent vendu sous forme de tubercules que l’on place la pointe dirigée vers le haut dans un substrat adéquat légèrement humide. On recouvre ensuite le tubercule de +/- 1cm de terreau. Cet empotage (ou le rempotage s’il y a lieu) se fait à la fin de la période de repos, donc à la fin de l’hiver. C’est une orchidée de culture assez difficile.

Cattleya maxima

Cattleya maxima Lindley 1831
Origine géographique: Colombie, Equateur, Pérou, Venezuela
Biotope: Près des cours d'eau dans les forets caduques ou persistantes
Altitude: 200-1400 m. Plante Epiphyte de culture tempérée - chaude.
Description: Taille totale de la plante : 40 - 60 cm. pseudo-bulbe claviforme, aplati latéralement, entouré de gaines parcheminées. sur le rhizome. Feuillage persistant. Feuille oblongue, elliptique, légèrement pliée. Une feuille par pousse. La dimension maximale des feuilles est de 30cm de longueur, 6cm de largeur. Le feuillage est uni. Inflorescence : d'une longueur de 150 mm environ, elle porte au maximum 10 fleurs. Floraison : Automne durée d’une semaine à un mois. La fleur a une taille de 13cm. de couleur blanche et jaune au cœur du labelle. Les fleurs ont un parfum léger et agréable. Support de culture privilégié : Pot - Panier suspendu.
Substrat : Compost d'écorce de pin (2/3) et tourbe ou sphaigne (1/3)
Rempotage : Tous les 2 ans à l'apparition des nouvelles racines
Niveau lumineux : élevé (20 - 40 000 lux) Humidité : Forte, 70 % ou plus
Arrosage copieux pendant la croissance des nouvelles pousses jusqu'à maturation. Fertilisation : Equilibrée pendant la croissance
Période de repos : Léger repos après maturation des pseudo-bulbes
Mode de division : Section du rhizome - garder 3 pseudo-bulbes
Facilité de culture : Assez facile.

Flash info

 PROCHAINE REUNION

 

Le jeudi 9 Novembre

 "PAVILLON ROODEBEEK"

Parc de Roodebeek

Woluwé St Lambert

A 19,30h

Projection

Montage

video  Basic

par CM

 

Club convivial pour

amateurs et débutants

Venez nous rejoindre

   Voir: ADHESION←clic

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
405
Hier :
1269
Mois :
13622
Il y a 13 utilisateurs en ligne

Copyright © 2017. Société Belge d'Orchidophilie ASBL - Tous droits réservés.