Bulbophyllum eberhardtii

 

Bulbophyllum eberhardtii
Bulbophyllum signifie bulbe feuillé, en référence à la présence de feuilles sur les pseudobulbes chez de nombreuses espèces. Le genre est l’un des plus vastes dans la famille des orchidées. On estime à plus de 2 000 le nombre d’espèces. Elles sont réparties dans toutes les zones tropicales de la planète, surtout en Asie et en Afrique. Les Bulbophyllum présentent une très grande diversité de taille et de forme ; les mouches sont leurs pollinisateurs attitrés.
Bulbophyllum eberhardtii est une plante épiphyte originaire du Sud Est asiatique : Vietnam, Thaïlande. Elle y pousse dans les forêts primaires des montagnes, entre 900 et 1 500 m d’altitude.
Cette orchidée a des pseudobulbes ronds, espacés sur le rhizome et portant une feuille unique. La hampe florale porte de nombreuses fleurs en forme de doigt de couleur rose foncé, regroupées en ombelle. Le labelle est articulé. La floraison a lieu au printemps ou parfois en été et dure environ 2 semaines.
Vu que le système racinaire des Bulbophyllum est court, cette espèce se cultive, comme la plupart des autres Bulbophyllum, en panier peu profond garni d’un substrat à base d’écorce de pin auquel on ajoute de la sphaigne et de la perlite ; on peut aussi la cultiver montée sur écorce avec de la sphaigne. Elle se plaît à mi-ombre, en serre tempérée ou tempérée chaude. Les arrosages doivent être réguliers, sans période de repos.
Cette orchidée demande une humidité ambiante élevée (plus de 70 %) durant quelques heures par jour mais avec une bonne ventilation pour éviter les pourritures bactériennes.
La multiplication se fait par division. Il faut savoir que les divisions qui comportent moins de 4 pseudobulbes ont parfois du mal à reprendre.
Cette espèce forme rapidement des touffes florifères.