Bulbophylum nymphopolitalum

Bulbophyllum nymphopolitanum Kraenzl. 1916
Ce Bulbophyllum doit son nom d’espèce en référence à Nymphenburg, un arrondissement de la Ville de Münich, où se trouve le Jardin Botanique de Münich.
Cette orchidée épiphyte, parfois lithophyte, est endémique des Philippines.
Elle y pousse du niveau de la mer jusqu’à environ 1 000 mètres. Elle apprécie donc les conditions de la serre chaude.
Cette plante est de petite taille. Chaque pseudo-bulbe est surmonté d’une feuille coriace. Les hampes florales sont courtes et les fleurs poussent en-dessous des feuilles. La floraison a généralement lieu en fin d’hiver. Son odeur est très désagréable.
Le labelle est attaché à la base de la colonne par un filet. Il est donc très mobile et permet de catapulter l’insecte pollinisateur sur les pollinies.
Elle se plaît à l’ombre et se cultive de préférence en panier garni d’un substrat composé d’écorce de pin et de sphaigne.
Ce Bulbophyllum requiert des arrosages réguliers et abondants pendant la croissance. Il est vivement conseillé de diminuer les arrosages en hiver. 
Etant donné que ce Bulbo a, comme la plupart des autres espèces, un système racinaire court et fin, il n’apprécie pas que le substrat se dessèche complètement.
Le rempotage aura lieu tous les 2 ans lorsque les nouvelles pousses apparaissent.
Si la plante se développe en dehors du pot ou panier, il est recommandé de diviser la plante.