Coelogyne sudora

Coelogyne sudora

Schuit. & de Vogel 2006
Le genre Coelogyne compte environ 200 espèces réparties en une vingtaine de sections. On les trouve en Asie du Sud-Est et dans les îles du Pacifique, à diverses altitudes et en divers milieux. Il est donc nécessaire de connaître l’origine de son Coelogyne pour bien le cultiver.
Coelogyne sudora, décrit pour la 1ère fois en 2006, est une orchidée miniature épiphyte, originaire du Laos. Il fait partie de la section Fuscescentes. Ses pseudo-bulbes sont ovoïdes à fusiformes, ils portent chacun 2 feuilles. Les tiges florales se développent à l’apex des pseudo-bulbes matures.
Le labelle est « sudoripare », ses crêtes sont recouvertes de fines gouttelettes de nectar. In situ la floraison a lieu en automne.
Cette orchidée peut se cultiver en pot mais on la rencontre souvent montée sur support de liège. Il faut savoir que les Coelogyne cultivés en pot n’apprécient guère d’être rempotés. Coelogyne sudora se plaît à l’ombre.
A ce jour on trouve peu de renseignements sur ce Coelogyne dans la littérature ou sur internet.